« Je me suis sentie demunie » : la galere des lesbiennes i  propos des apps de rencontre

« Je me suis sentie demunie » : la galere des lesbiennes i  propos des apps de rencontre

En swipant sur Tinder, inlassablement, les lesbiennes qui utilisent l’app de rencontre paraissent confrontees a ce probleme. « Recherche troisieme personne pour pimenter notre couple », peut-on lire dans le visuel de l’un profil, « on cherche une femme pour un plan a trois » dans un autre, « experimentation », « fantasme », etc..

« A un moment, quand J’me connectais sur Tinder, 1 tiers des profils que je voyais dans mon feed etaient des couples heteros », se souvient Celia. L’ensemble des personnes que Numerama a interrogees Afin de cet article paraissent formelles : des couples en requi?te d’une troisieme personne paraissent 1 probleme generalise sur les applications de rencontre. Mais ils ne sont qu’un probleme parmi nombre d’autres.

Aujourd’hui, il n’a jamais ete aussi simple de rencontrer de nouvelles personnes. Mes differentes apps et sites de rencontre peuvent permettre a beaucoup de Francaises et Francais chaque annee de denicher plans cul et relations stables, parfois en seulement des clics ou swipes. Adopte 1 mec, OkCupid, Tinder ou meme Grindr comptent des milliers d’utilisateurs en France. Malgre ces revolutions et ces innovations, Afin de les lesbiennes, i§a reste i  chaque fois autant la galere.